Catherine Hubscher dite « Madame Sans-Gêne » (1753-1835)

Le personnage

 

images.jpgMadame Sans-Gêne est le sobriquet attribué ultérieurement par l'homme de théâtre Victorien Sardou, à l'épouse du maréchal Lefebvre, duc de Dantzig, Catherine Hubscher, née le 2 février 1753 à Altenbach (Haut-Rhin), restée célèbre pour son franc-parler qui déplaisait fortement au sein de l'entourage de l'Empereur Napoléon Ier.

Personnage éminent dans la vallée de Saint-Amarin, Catherine Hubscher serait née dans une maison toujours existante, située rue du Bessay à Altenbach, maison répertoriée à l'inventaire général du patrimoine culturel français. Elle exerça son métier de repasseuse à Oderen. Femme de tempérament, d’abord cantinière, puis blanchisseuse, elle épousa le 1er mars 1783 le soldat François Joseph Lefebvre, sergent aux gardes françaises, homme coquet et gracieux. De par l'élévation de son époux, maréchal d'Empire le 19 mai 1804, elle intègre la cour impériale sans perdre son vocabulaire et ses manières populaires, au grand dam de beaucoup. Très loyale envers l'empereur, elle ne se retenait pourtant pas de le critiquer et le désarmait (il ne pouvait se défendre de l'apprécier pour sa franchise et la défendit contre ceux qui voulaient la chasser de la cour) et elle tenait même tête à Talleyrand, pourtant expert en joutes verbales. Vivant désormais dans une grande richesse, elle n'oubliera jamais ses origines modestes : bonne et généreuse, elle venait en aide à ses proches moins favorisés qu'elle. Elle eut quatorze enfants dont treize n'atteignirent pas l'âge adulte. Décédée en 1835, elle a été inhumée au cimetière du Père-Lachaise.

Le personnage est resté célèbre grâce à la pièce du même nom de Victorien Sardou (1893) écrite en collaboration avec Émile Moreau. Néanmoins, la Madame Sans-Gêne de la pièce de Sardou, est un mélange de deux femmes : Catherine Hubscher et Marie-Thérèse Figueur, femme-soldat née à   Talmay le 17 janvier 1774.

 

Son histoire avec la Seine-et-Marne

 

hotel_de_ville_de_pontault-combault.jpgFrançois-Joseph Lefebvre, époux de Catherine Hubscher, était propriétaire du château de Combault.

 L’Empereur offrit au Maréchal les grilles et le portail d’entrée, qui appartenaient au château de Saint-Cloud, pour son château de Combault (grilles toujours en place aujourd’hui).

Napoléon 1er le tenait pour l’un de ses maréchaux en qui il pouvait avoir120.jpg entière confiance. Il rendait volontiers hommage à ses qualités d’homme probe, et, fait plus rare, dépourvu de toute ambition, Lefebvre servait, voilà tout.

Le Maréchal Lefebvre, retiré  au château de Combault, fut nommé Pair de France par Louis XVIII. Ennemi des paperasses administratives, il suppléait souvent de ses propres deniers aux besoins de sa commune et le Préfet ne voulait pas se fâcher avec un pareil administrateur !

 Son épouse "Madame Sans-Gêne" vendit le Château en 1832 et mourut en 1835.

Le château est l’actuel hôtel de ville de Pontault-Combault.

Sources Internet :

 Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Madame Sans-Gêne de Wikipédia en français (auteurs)